Pourquoi "Voir et dire les ruralités" ?

Combined ShapeCreated with Sketch.

Les ruraux et les acteurs des ruralités dans leur diversité estiment que les journalistes et les médias parlent peu, ou mal, de leurs projets et de leurs difficultés. D’une manière générale de l’activité hors des métropoles !

Trop de sujets essentiels, restent dans des angles morts. La vie des territoires ne remonte pas jusqu’aux journalistes ou arrive diluée et noyée. En même temps, dans leur quête d’informations, but premier de leur métier, les journalistes, en dehors de tout militantisme, travaillent dans un cadre déontologique avec des outils professionnels souvent ignorés du public.

Initiée par l’Association Nationale Nouvelles Ruralités (A.N.N.R.) et les cinquante structures du Parlement rural français (P.R.F.), le prix Médias ruralités « Voir et dire les ruralités » entend, fort de ce constat, mettre en exergue une narration des campagnes et villes moyennes confrontées à des enjeux environnementaux, sociaux, économiques ou sociétaux. Loin du spectaculaire souvent attendu par les métropoles, se joue dans les campagnes et villes moyennes une part déterminante de notre avenir commun.

Pointer la réalité, pas toujours facile, dont citoyens, élus ou responsables, portent les projets, loin des incantations, devient une information de premier plan pour peu que l’on sorte des clichés et des raccourcis. Les territoires ne recèlent-t-ils pas d’acteurs ou d’experts souvent inconnus ou ignorés ?

Quatre partenaires engagés dans la vie des territoires ainsi qu’un acteur des médias ont répondu favorablement à l’A.N.N.R. pour s’engager dans la création de ce prix dont l’objectif tient autant à la mise en lumière des ruralités qu’à la distinction du travail méconnu des journalistes professionnels. Les journalistes sont invités à participer dans leur diversité qu’ils travaillent ou publient dans la presse écrite, la radio, la télé ou le web. Cette profession indéfectiblement attachée à son indépendance ne s’exerce-t-elle pas à partir de fondamentaux constants : livrer une information rigoureuse et imposer des sujets délaissés ou contestés que ce soit sur le papier, la toile l’écran ou à la radio.

Les jurys, composés de journalistes professionnels, rédacteurs en chef, éditeurs, d’élus et de responsables des ruralités distingueront les lauréats dans neuf catégories à partir des critères professionnels constants : qualité d’écriture, originalité de l’information et son traitement, pertinence des angles, etc.

La Fondation Varenne, instigateur des Prix Varenne, acteur reconnu du soutien à la profession de journaliste, apportera directement son savoir-faire et sa maitrise dans l’organisation du prix, également voulu comme un lieu de dialogue et de rencontre en faveur d’une narration inédite.

Ce n’est pas nouveau, les journalistes n’ont pas bonne presse. Dans le même temps, les ruralités se trouvent le plus souvent reléguées à la caricature d’un espace paradoxal entre lieu de repli et terre d’innovation. Dans le respect de la déontologie des journalistes auxquels on tente trop souvent de rogner l’indépendance, il apparait opportun de susciter un temps de reconnaissance et d’échanges destiné à mettre en lumière les traitements de l’information équilibrés et judicieux. Les journalistes exercent une profession et ne s’adressent pas à une communauté. Ils livrent une information à des lecteurs, des auditeurs, des téléspectateurs ou des internautes dans le respect de citoyens avec, encore et toujours, cette méthode, cette nécessité même, du contact et de la distance. Un journalisme professionnel de qualité et indépendant semble encore et toujours la réponse à un bon fonctionnement de la démocratie, avec dans le cas présente la reconnaissance de la vie au sein de territoires soumis au phénomène de métropolisation quand ils ne sont pas oubliés. C’est le sens du prix Médias Ruralités destiné à récompenser la nouvelle conversation entre les journalistes professionnels dans la richesse de leur grande diversité et les campagnes. Notre objectif est clair : récompenser les auteurs du grand journal des ruralités et promouvoir ces ruralités !
Jean-Yves Vif
Secrétaire général du prix Médias Ruralités

Contactez-nous !